Smart thinking


"Pour faire de bons vins, il faut de bons raisins. » C’est une condition nécessaire mais pas suffisante.

Deux conditions sont à remplir :

  1. Savoir ce que l’on veut faire
  2. Faire ce que l’on doit, pour atteindre les objectifs

Ou encore, en d’autres termes : pourquoi et comment

 

Pourquoi ?

Etat des lieux et positionnement:

  • Mes vins répondent-ils aux attentes des clients ?
  • Sont-ils en adéquation avec les marchés?
  • Constituent-ils une gamme cohérente ?
  • Dans le cas contraire, ai-je les moyens (matière première, technique…), en tout état de cause, d’améliorer la situation?

 

Comment ?

Une fois les réponses trouvées, posez-vous ces nouvelles questions:

  • Comment faire évoluer mon outil de production pour atteindre mes objectifs?
  • Quelles actions (investissements, sélections, décisions…) dois-je entreprendre pour avoir une plus grande valeur ajoutée dans tout ce que j’entreprends?
  • Comment mieux gérer mon temps et m’organiser pour gagner en efficacité et me permettre d’accroître mes performances (en production, vente, communication…) ?
  • Quels gaspillages (« LEAN ») nuisent à mon développement économique (gestion de production, vente…)?
 

Voici quelques recommandations pour vous aider à réussir :

  • Optimiser votre travail à la vigne en faisant preuve de bon sens, de réflexion et d’organisation
  • Hiérarchiser le potentiel de vos parcelles grâce à l’observation et à différents indicateurs qui vous permettront de :
    • Définir la conduite à mener au vignoble,
    • Établir un plan d’actions structuré,
    • Obtenir des raisins de profils précis correspondant à vos objectifs de production
  • Agir avec justesse dans les opérations en respectant les délais
  • Déterminer les itinéraires techniques appropriés en vinification et élevage en fonction de la caractérisation des raisins
  • Stabiliser les acquis pour être fiable sur la qualité de vos vins afin de pouvoir préserver la confiance des clients existants (ou en convaincre de nouveaux)
  • Progresser grâce à la méthode des 4 P du « Marketing Mix » :
    • Politique de produits
    • Politique de prix
    • Politique de vente (ou distribution)
    • Politique de communication (ou de publicité)